jeudi 25 juin 2015

Chine Chine


Nouveau spectacle !

Conte théâtral à partir de 3 ans.

"Quand un pays est carré, les hommes descendent des chimpanzés,
mais dans un pays où le ciel est rond, les hommes descendent des dragons"





Sur la scène, au sein du décor, une malle. 
Il en sortira l'éventail d'une très vieille impératrice, l'ombrelle d'une élégante shanghaienne,  le chapeau d'un mandarin, des balles de ping pong, des poissons volants, une tasse de thé, une pipe, des moustaches et des masques d'opéra. 
La Chine ! .. Mais qu'est ce que c'est la Chine ?? 
Ce spectacle tente d'y répondre…




Durée du spectacle : 30 mn environ + discussion avec le public. 
















mardi 2 avril 2013

" PETITS MYSTÈRES CHINOIS "


Spectacle de contes,
créé et interprété par Anne-sophie Drieux.
Public : à partir de 8 ans




PETITS MYSTÈRES CHINOIS :

Sous le règne de l’Empereur Fuxi, les hommes prennent l’habitude d’emprunter une échelle céleste pour aller et venir entre ciel et terre.
Un insecte malveillant en grignote les barreaux, condamnant ainsi certains hommes à devenir esprits errants, plus ou moins
bienveillants…
Dieux, démons, monstres et fantômes farceurs peuplent ces « petits mystères chinois » où le réel et le fantastique se côtoient et s’amalgament selon la dialectique subtile du yin et du yang.















Photos : Laurent Pilon


Petit diaporama du spectacle



mercredi 10 octobre 2012

"PETIT BUFFET CHINOIS"

Spectacle de contes, musical.
Interprété par Anne-Sophie Drieux,
et Gilles Cosquer (musique)


Un voyage imaginaire, des contes et sons étranges, qui transportent le spectateur dans une exploration drolatique du monde chinois.














Ce conte musical aborde les personnages importants de la mythologie chinoise tel que  Song Wu Kong, le roi des singes, Leigong, le dieu du Tonnerre, ou encore le Roi Dragon de la mer de l'Est....
On découvre comment Yéyè et Nainai ont pu se marier grâce à un orgue à bouche,
 comment est né le premier Dragon
ainsi que l'origine du Lusheng ou orgue à bouche, l'ancêtre de l'accordéon et de l'harmonica.

On  parle chinois, on danse, chante, et joue des instruments de musique, tous chinois :
gongs, flutes chinoises, orgues à bouche…







Photos : Laurent Pilon



Anne Sophie Drieux
parcourt la Chine depuis de nombreuses années. Par ailleurs, elle travaille en tant que comédienne et mime. Les spectacles qu'elle propose sont une rencontre entre ses deux passions.

Gilles Cosquer
est un musicien curieux de toutes nouveautés. C'est lors d'un voyage en Chine qu'il découvre les sonorités de ces étranges instruments que sont les orgues à bouche, les gongs et les flûtes du Sud -Ouest.





Contact :
rue2lachine "arobase" gmail.com
02 99 78 38 89
06 75 31 17 65





mercredi 19 septembre 2012

TRÉSOR DU GUIZHOU

Exposition de costumes
des minorités du sud-ouest de la Chine




Reportage France 3 Bretagne, lors de sa première installation à l'Institut Confucius de Rennes :





Cette exposition propose une découverte de peuples minoritaires du sud-ouest de la Chine en présentant des costumes traditionnels riches en couleurs, en points et en matières. La richesse visuelle, le foisonnement de fils de ces costumes emporte le visiteur vers une autre civilisation où le temps s’allonge.
Loin de Pékin, Shanghai ou Canton, se trouvent les provinces du Guizhou, Yunnan et Guangxi peuplées d’une myriade d’ethnies très différentes des Han qui peuplent la Chine à 93 %. Parmi ces nombreuses ethnies, dont l’histoire est souvent liée à de longues migrations, on trouve les Miao, les Yao et les Yi dont la culture orale diffère de celle de la culture classique chinoise.
Ces provinces traditionnellement agricoles, aux reliefs très découpés, ont longtemps été réputées inhospitalières. On raconte que, dans la province du Guizhou, « d’une montagne à l’autre deux personnes peuvent se parler, mais il faut une demi-journée pour venir se serrer la main ». Les fêtes et les marchés régissent la vie et les rencontres des hommes, souvent au son du lusheng, instrument de musique emblématique du sud-ouest de la Chine dont il est dit qu’à la première note, les jeunes filles ne peuvent se retenir de danser.
Les minorités Miao, pour la plupart concentrées dans la province du Guizhou, sont les plus habiles dans l’art de la parure. Les travaux d’aiguilles, dans leur foisonnement d’étoffes, de tissages et de broderies, permettent à la fois reconnaissance et différenciation entre ethnies et villages. Les brodeuses puisent leur inspiration dans les légendes et les métamorphoses de leur peuple. Les jeunes filles confectionnent elle- mêmes leurs trousseaux, certaines pièces nécessitant plusieurs années de travail. Les motifs, bien qu’on en ait oublié le sens, se transmettent de générations en générations. Ceux-ci expriment la richesse d’une culture millénaire dont on entrouvre la porte pour découvrir un art de vivre ancestral.
Cette présentation devient alors parcours initiatique, voyage au cœur d’une culture qui a dû lutter pour préserver son identité.



















jeudi 6 septembre 2012

Faites le mur !

"Faites le mur......
l'ailleurs ici, le décalage m'intéresse, tellement de mondes à découvrir !
Anne-Sophie sait merveilleusement bien faire vivre son "ailleurs" ici, et ses univers croisent les miens....."

Gwénaëlle Le Boulzennec-Gonzalez,
photographe




samedi 25 août 2012

LES ANIMATIONS MUSICALES

Nous proposons des animations musicales pour petits et grands :
Après présentation détaillée de chaque instrument de musique, un solo permet au public de découvrir chaque sonorité spécifique.
Dans un second temps, le public est invité à toucher et essayer les dits-instruments. 
Au menu : orgues à bouche, gong, flûtes et violon chinois...
Le Lusheng ou orgue à bouche.
Cet instrument de musique est très répandu chez les ethnies du Sud-Ouest de la Chine ainsi que dans les pays du Sud-Est asiatique. Il est composé de six ou huit tuyaux de bambou à anche libre. Les plus petits mesurent 20 centimètres et les plus grands de 2 à 7 mètres.
Comme dans l’harmonica ou l’accordéon dont il est l’ancêtre commun, on obtient un son en soufflant ou en aspirant. Dans les temps anciens, le lusheng était utilisé, entre autre en temps de guerre, afin de communiquer d'une montagne à l'autre et permettait ainsi de localiser l'ennemi. Actuellement présent dans toutes les fêtes du Sud Ouest de la Chine, le lusheng permet de relier les hommes à leurs ancêtres.




Le Lusheng par Gilles Cosquer :



"Yé Shanghai"
(les nuits de Shanghai)
C'est une chanson des années 30 de style "haipai", typique de Shanghai :
un mélange d'occident et d'orient.
interprétée à son époque par Zhou Xuang,
et ici par Anne-Sophie Drieux.






Concert au "Passage 25", Rennes.


Photos : Gwénaëlle Le Boulzennec-Gonzalez